Mots-clés

, , ,

L’Union européenne se retrouve face aux contradictions de sa politique vis-à-vis des pays des Balkans occidentaux (Albanie, Bosnie-Herzégovine, Kosovo, Macédoine, Monténégro, Serbie). D’un côté une politique migratoire très restrictive, qui limite considérablement les possibilités de partir en diaspora. De l’autre une politique de rapprochement et une conception de la stabilité de la région qui amène à fermer les yeux sur les violations des droits de l’homme. Les demandeurs d’asile venant de ces pays sont donc d’entrée de faux demandeurs d’asile, et leurs pays d’origine sont sensés les empêcher de sortir et de venir demander l’asile dans l’Union européenne.

Dans les faits, le nombre de demandeurs d’asile en provenance de ces pays est en augmentation d’après la dernière note d’Eurostats.

En français sur le site du Courrier des Balkans :

http://balkans.courriers.info/article25757.html

La note d’Eurostats en anglais :

http://epp.eurostat.ec.europa.eu/cache/ITY_OFFPUB/KS-QA-14-011/EN/KS-QA-14-011-EN.PDF

 

Publicités