Étiquettes

, , ,

L’instabilité en Libye et la politique en Égypte devenue hostile aux réfugiés syriens amènent ceux-ci à emprunter d’autres routes. Pour éviter d’être bloqués en Grèce ou en Bulgarie, ils vont de plus en plus directement de Turquie ou du Moyen-Orient vers l’Italie par bateau.

Sur le blog Dormira Jamais, un article de Stefano Liberti (en français) sur le port turc de Mersin, sur le côte sud, à proximité de la Syrie  https://goo.gl/maps/1cSWO :

http://dormirajamais.org/mersin/

 

Publicités