Étiquettes

, , ,

L’administration française des douanes a publié une note intitulée « Appel à candidature pour mise à disposition pour l’agence européenne FRONTEX d’agents de la surveillance de la DGDDI afin d’assister les autorités grecques dans les procédures de réadmission vers la Turquie ». Ces agents devront « être en mesure d’exécuter des gestes professionnels techniques coercitifs ».

Deux syndicats français, Solidaires et la CGT, demandent l’abrogation de cette note, parce que ces missions n’entrent pas dans celles des agents des douanes, que ceux-ci sont en sous-effectifs, et qu’ils n’ont pas à participer au refoulement des réfugiés aux portes de l’Europe.

Vous pouvez télécharger le communiqué de Solidaires Ici.

Vous pouvez télécharger le tract de la CGT ici.

 

Publicités