Étiquettes

, , ,

Nouvel État membre de l’Union européenne, la Croatie est aussi un pays d’entrée dans l’UE pour les personnes qui remontent vers l’Europe centrale et occidentale par les Balkans occidentaux. Il peut donc devenir le pays responsable de leur demande d’asile dans le cadre du Règlement Dublin III.

Le rapport qui vient d’être publié dans AIDA (Asylum Information Database) décrit le système d’asile croate, et en pointe les principales lacunes : absence de prise spécialisée en charge des personnes vulnérable, réduction drastique de l’accès des demandeurs d’asile au système de soin du fait d’un décret de décembre 2013, absence ou présence insuffisante d’un médecin dans les centres d’accueil pour demandeurs d’asile, absence de soutien juridique gratuit en première instance de la procédure d’asile et en cas de placement en rétention.

Un résumé en anglais du rapport sur le bulletin hebdomadaire du Conseil Européen sur les Réfugiés et Exilés :

http://us1.campaign-archive1.com/?u=8e3ebd297b1510becc6d6d690&id=92db7846d0

Vous pouvez télécharger le rapport (en anglais) ici.

 

Publicités