Étiquettes

, , ,

L’expulsion des huit mille cinq cents exilé-e-s du campement d’Idomeni, à la frontière avec la Macédoine, a commencé hier matin. Le gouvernement grec a garanti qu’il n’y aurait pas de violences. Huit compagnies de police anti-émeutes ont été mobilisées. Dans la nuit avant le début de l’évacuation, les bénévoles, militant-e-s, journalistes, photographes, ont été recherché-e-s tente par tente, véhicule par véhicule, pour être éloigné-e-s des lieux, et qu’il n’y ait ainsi pas de témoins.

Mais des témoins il y en a bien sûr, les exilé-e-s eux-mêmes. Vous pouvez suivre en ligne la situation à partir des informations qu’ils et elles envoient :

http://moving-europe.org/24-5-2016-updates-from-the-eviction-in-idomeni/

https://www.facebook.com/movingeuropeproject/

https://twitter.com/movingeurope

 

Publicités