Mots-clés

, , ,

C’est à nouveau une enquête d’Amnesty International qui permet d’établir que la Turquie expulse non seulement vers l’Afghanistan, mais aussi vers la Syrie. À cela s’ajoutent le blocage de réfugié-e-s à la frontière syro – turque, des réfugié-e-s syrien-ne-s en Turquie, non enregistré-e-s par les autorités turques, ce qui les empêche d’accéder à un certains nombre de droits, et des réfugié-e-s qui choisissent de ne pas se faire enregistrer par peur d’être expulsé-e-s en Syrie.

Demain 4 avril doivent commencer les expulsions de la Grèce vers la Turquie dans le cadre de l’accord conclu entre la Turquie et l’Union européenne. Avec le risque que des personnes soient renvoyées dans leur pays d’origine sans avoir la possibilité de demander l’asile.

https://www.amnesty.org/fr/latest/news/2016/04/turkey-illegal-mass-returns-of-syrian-refugees-expose-fatal-flaws-in-eu-turkey-deal/

 

Publicités