Étiquettes

, , ,

Amnesty International avait déjà signalé les expulsions de la Turquie vers l’Afghanistan et la Syrie sans que les personnes soient en mesure de demander l’asile. La Turquie est en train de négocier des accords de réadmission avec 14 pays, dont l’Afghanistan, l’Érythrée, l’Irak, l’Iran, le Soudan, pour pouvoir y expulser plus commodément.

L’accord entre l’Union européenne et la Turquie, dont l’application débutait le 20 mars, prévoit que pour chaque Syrien-ne renvoyé-e de Grèce vers la Turquie un-e réfugié-e syrien-ne soit réinstallé-e de la Turquie vers l’Europe. Il ne dit rien quant aux autres nationalités dont des ressortissants seront renvoyés de Grèce en Turquie. Celle-ci est en train de se donner les moyens de les renvoyer dans leur pays d’origine.

Article en anglais dans le quotidien turc Hurriyet Daily News :

http://www.hurriyetdailynews.com/turkey-seeks-readmission-deals-with-iraq-iran.aspx?pageID=238&nID=97699&NewsCatID=510

 

Publicités